Boutique GN en ligne matériel LARP

Les astuces de l’Ours pour un inter-Kando réussi

L'inter-Kando de printemps est particulier : les journées sont agréables mais les nuits, froides à faire frissonner un troll. Comment organiser ce GN pour qu'il se déroule au mieux ?
Ours devant une tente médiévale jeu de rôle

Plus que quelques jours avant l’inter-Kando de printemps ! Aimé par de nombreux joueurs ; Kandorya est aujourd’hui le plus grand GN en France. Pour réussir l’événement et passer un vrai bon moment ; l’Ours vous fait part de quelques astuces. Il s’agit là d’un retour d’expérience ; pas d’une liste exhaustive, alors n’hésitez pas à nous partager vos propres retours dans les commentaires. 

La météo en GN, ça se prévoit

L’inter-Kando d’avril est le plus rude en ce qui concerne les températures. Si les journées sont plutôt agréables, car encore fraiches mais pas trop, les nuits pourraient faire frissonner de froid un troll. En 2023, les ténèbres ont apporté une chute avoisinant le 0. Malheur donc au voyageur imprudent qui aurait oublié sa tente ou son sac de couchage. L’hypothermie vous guette, plusieurs cas ont été référencés l’année passée. Et franchement, qui aurait envie de payer sa place et son transport pour finir le séjour à l’hôpital, se privant ainsi du jeu tant attendu ?

Tente et couchage : des indispensables du GN

Premier point essentiel donc : la tente. Ne l’oubliez pas, et pensez à réaliser son acquisition si besoin en amont. Ce serait dommage de vous retrouver sans un abri de fortune à quelques jours de la date fatidique. Si elle n’a pas de sol ou que ce dernier est trop fin, pensez à lui associer une bâche pour vous isoler de l’humidité

Votre couchage revêt, lui aussi, une importance capitale.  Bien dormir, c’est l’assurance d’un GN réussi. Et l’on ne dort pas bien sur un tissu humide et froid. L’idéal, c’est le lit de camp : les chanceux qui en possèdent ne seront pas concernés pas ces lignes. Pour ceux qui restent soumis, comme nous, aux caprices des éléments ; isolez votre matelas du sol ! Couverture de survie; de déménagement ou plaid : tous les moyens sont bons pour rajouter quelques centimètres de rembourrage entre votre matelas et la terre. Vous pouvez aussi glisser un plaid ou une couverture dans votre duvet pour plus de confort. Une paire de draps sera également la bienvenue, votre lit sera plus chaud et plus confortable. Et enfin ; le must pour votre coin dodo : la bouillotte ; petit accessoire trop largement sous-estimé en GN. Elle peut faire des miracles. 

Attention à vos tenues de GN au printemps

Concernant votre tenue, il faut penser RP mais pas seulement. Parce que oui, cette chemise en lin est peut-être superbe pour votre gredin, mais vous regretterez certainement de ne pas l’avoir choisie plus épaisse lors de votre visite du soir à la taverne. Et puis, ce n’est pas un pyjama. Pensez donc à emporter une tenue chaude et confortable pour la nuit. Une paire de chaussons assortie ne sera pas de trop non plus pour marcher dans la tente sans la maculer  de boue (pratique certes très immersive, mais qui pourrait vous valoir quelques grognements de vos colocataires le cas échéant). Pour la journée ; une chemise peut être appropriée, associée au reste de votre équipement. Mais prévoyez en une seconde pour la tombée du crépuscule. Vous aurez certainement transpiré pendant la journée et l’humidité de vos vêtements sera désagréable lorsque les températures commenceront à chuter, d’autant plus qu’elle ne sèche pas très bien à cette période de l’année. Pas glamour, mais réaliste. 

Enfin ; rappelez-vous que la légende est vraie : dans le nord ; en avril ; il pleut. Imperméabilisez ce qui  peut l’être, surtout les armures en cuir qui ne supportent pas bien les averses. Prévoyez des accessoires tels que des capes pour vous protéger tout en préservant l’immersion. Les chaussures antidérapantes sont également vos alliées pour évoluer dans la boue sans faire de la luge : moins RP que des sabots en bois mais moins dangereux. Deux petites idées soufflées par une oursonne que nous remercions : glisser des vêtements thermolactyls sous sa tenue et du papier journal dans ses chaussures. Ce sont des astuces simples mais efficaces pour s’isoler du froid ! 

Prenez en considération vos besoins en GN

Un humain ; ça mange, ça boit, ça va au petit coin et c’est parfois malade. Et tous ces besoins vous concerneront même si vous jouez une créature mythique. Dans la ferveur du jeu, parfois, on peut les oublier. Et les résultats ne sont jamais agréables. 

Votre ventre est souvent maltraité durant ces périodes. En effet ; Kandorya ne prévoit pas de pause pour le repas. C’est encore plus vrai si votre personnage est très demandé : les autres joueurs ne penseront pas à vous nourrir pour vous. Et il n’est pas toujours évident de se dégager de longues négociations pour aller casser la croute. Pour vous sortir de cette situation délicate, vous pouvez proposer à votre interlocuteur de “continuer cette négociation autour d’un bon repas” par exemple ; pour calmer les grognements de votre estomac sans casser le RP. Si la personne en face de vous ne comprend pas le message, n’hésitez pas à recourir à la règle du “vraiment vraiment” ; message plus direct pour expliquer à votre interlocuteur que le besoin devient vital. Si cette règle n’est pas comprise, un petit point avec les safers s’impose : elle est en effet capitale pour la santé des joueurs. 

Par mesure de précaution, prenez quelques snacks avec vous : ils s’avéreront salutaires dans de nombreuses situations. Et dans le même esprit ; prévoyez une gourde : boire est aussi important que manger, si ce n’est plus.

La trousse à pharmacie n’est pas un accessoire que seul le médecin du camp devrait avoir. C’est un indispensable : glissez-y des pansements et autres solutions aux petits bobos du quotidien, fréquents sur le terrain de jeu. Et surtout ; emportez avec vous vos traitements prescrits, antihistaminiques et Ventoline pour les personnes concernées : les oublier pourrait vous valoir un GN écourté.

Dernier besoin à couvrir : l’hygiène. Celui-là concerne aussi vos camarades de tente. Un savon, brosse à dents, dentifrice, quelques lingettes : des indispensables pour le bien-être de tous.

Dernière chose à ne surtout pas oublier : votre place ; associée à votre pièce d’identité. Ce serait dommage d’être recalé à l’entrée.

L’Ours vous souhaite un bon inter de printemps 2024 ! Peut-être que nous nous croiserons…

1 réflexion sur “Les astuces de l’Ours pour un inter-Kando réussi”

Laisser un commentaire

Partagez :

Plus d'articles sur le GN

Contactez l'Ours

Produits en lien

Pour l'Inter de printemps :

Plus
d'articles

Retour en haut